Bienvenue

En 2009, Samuel Reisler, un étudiant de première année de la faculté des Arts, a eu l’idée de créer une communauté pour les hommes non-hétérosexuels ou ceux-ci pourraient participer à des activités sociales et récréatives ainsi qu’à des services communautaires. Le désir de ce type de communauté était en réaction à une insatisfaction générale des services déjà existants sur le campus de McGill. Après avoir passé quelques jours à rechercher des avenues potentielles pour une telle organisation, Samuel est tombé sur Delta Phi Lambda (DLP), une fraternité basée aux États-Unis épousant les principes de fraternité et d’unité pour les hommes gais, bisexuels et progressifs.

Le premier rassemblement de DLP à McGill a eu lieu peu de temps après et après quelques événements, le groupe d’intérêt initial a été approuvé par la fraternité nationale. C’est au printemps de 2010 que le groupe d’intérêt de McGill a été formellement établi grâce à l’intronisation de la classe Alpha. Les mois suivants ont été consacrés à renforcer les relations au sein du groupe, à faire faire connaitre et valoriser notre présence sur le campus et dans la communauté montréalaise avoisinante. À l’automne de 2010, la classe Bêta formée de neuf jeunes hommes appelés bizuths ont fait leur premiers pas vers la confrérie, signée DLP. En hiver 2011, trois nouveaux jeunes hommes ont joint la famille DLP de McGill. Finalement, notre troisième phase de recrutement, qu’on appelle rush, a été réalisée en Septembre 2011; cinq invitations ont été lancées et tous les cinq ont été acceptées.

Suivez-nous

Facebook /   Twitter Instagram